English / Français

 

Revue d’histoire de l’éducation

La Revue publie des articles portant sur tous les aspects de l’éducation, depuis la maternelle jusqu’à l’université, tant formelle qu’informelle, y compris des réflexions méthodologiques et historiographiques. La Revue est également ouverte aux contributions reflétant les méthodes et les approches propres à d’autres disciplines.

Les articles publiés, en français ou en anglais, sont le fait de scientifiques, universitaires ou non, de Canadiens et de non Canadiens, d’étudiants diplômés, d’enseignants, de chercheurs, d’archivistes, de conservateurs de musées scolaires et, enfin, de tous ceux qui sont intéressés par le domaine de l’histoire de l’éducation.

 


Editorial Boardcover_issue_427_en_US

Rédactrices

Penney Clark, University of British Columbia, Canada

Mona Gleason, University of British Columbia, Canada

 

Rédactrice

Jocelyne Murray, Québec, Canada

 

Rédacteur des comptes rendus

Jason Ellis, University of British Columbia, Canada

 

Rédactrice des comptes rendus – ouvrages en français

Jocelyne Murray, Québec, Canada

 

Secrétaire à la rédaction

Katie Gemmell, PhD Student, University of British Columbia

 

Comité consultatif

A.J. Angulo, University of Massachusetts Lowell, United States

Paul Axelrod, York University, Canada

Anthony Di Mascio, Bishop’s University, Canada

Ian Grosvenor, University of Birmingham, UK

Therese Hamel, Université Laval, Canada

Amy von Heyking, University of Lethbridge, Canada

Jane Martin, University of Birmingham, UK

Jocelyne Murray, Québec, Canada

Ken Osborne, University of Manitoba, Canada

Helen Raptis, University of Victoria, Canada

 


 

Lignes directrices pour les auteures et auteurs

Les auteures et auteurs intéressés à publier leur texte dans la revue sont priés de suivre les directives ci-dessous. Les manuscrits qui ne seraient pas conformes à ces directives ne seront pas retenus.

 

Pour les manuscrits soumis en français, l’ouvrage de référence est le Chicago Manual of Style (15e éd.). On peut aussi utiliser « Le Ramat de la typographie ». Le texte et les notes doivent être en Times New Roman, de taille 12 et à 1.5 interligne. Veuillez utiliser les notes de fin de document plutôt que les notes de bas de page. Les titres et les sous-titres doivent être de format normal. Veuillez, à cette fin, consulter le dernier numéro de la revue. Les fichiers sous format MS Word ou RTF sont acceptés.

 


Les auteures et auteurs doivent faire parvenir une copie à la rédaction par courriel ou télécharger une copie de leur texte sur le site web (OJS) de la RHE. On doit s’inscrire sur le site OJS pour soumettre son texte et il est alors possible de suivre l’évolution de son article. Pour plus d’information, veuillez consulter un des sites:
ici.

 

Tous les articles doivent être accompagnés d’un résumé de 100 à 150 mots, d’une liste de mots clés en français et en anglais, et d’une notice biographique ne dépassant pas 100 mots, en français pour les articles en français et en anglais pour les articles en anglais. Des documents supplémentaires (ensemble de données, graphiques, photos, etc.) peuvent aussi être fournis dans des fichiers séparés, clairement identifiés et munis d’une courte description. Les informations additionnelles (telles des légendes) doivent être ajoutées sous la forme d’un commentaire. Les auteurs doivent indiquer clairement leur emplacement dans le texte.

 

Les critères de la revue concernant la longueur des textes sont les suivants:

  • 9,500 mots pour les articles, y compris les notes de fin de document;
  • 2,500 mots pour les textes à paraître dans les rubriques « Grandir en … » et « Histoire de vie scolaire »;
  • 1,000 mots pour les comptes rendus.

Les auteures et auteurs cèdent leurs droits à la revue qui leur permet en retour de faire un usage non commercial de leur travail. Ce qui inclut un droit de le placer dans des archives en accès libre. La revue s’attend à ce que les auteures et auteurs indiquent que leur texte a paru initialement dans la Revue d’histoire de l’éducation lorsque cité dans d’autres travaux.

Les manuscrits doivent être inédits. L’envoi d’un texte à la revue suppose qu’aucune partie substantielle n’a été préalablement soumise pour publication ou déjà publiée ailleurs et que ce travail est le propre de l’auteure ou de l’auteur.

 

Tous les manuscrits sont soumis à un processus d’évaluation à l’aveugle par un comité de pairs. Les auteures et auteurs doivent prendre toutes les mesures afin d’assurer l’anonymat, en enlevant de leur texte leur nom ou toute autre information susceptible de les identifier. Les auteures et auteurs dont le manuscrit a été accepté pour publication doivent fournir une version définitive et un résumé du manuscrit par poste électronique, en fichier attaché.

La revue encourage la suppression de tout stéréotype sexuel, racial, ou ethnique.

 


Modèle de notation des références

  1. Jean-Pierre Proulx, « L’évolution de la législation relative au système électoral scolaire québécois (1829–1989) », Historical Studies in Education/Revue d’histoire de l’éducation 10, 1 & 2 (1998): 20–48.
    cover_issue_428_en_US
  2. Neil Sutherland, Growing Up: Childhood in English Canada from the Great War to the Age of Television (Toronto: University of Toronto Press, 1997), 24.
  3. Proulx, “L’évolution de la législation,” 24.
  4. Ibid., 25.
  5. Sutherland, Growing Up, 106–7.
  6. Ruby Heap and Alison Prentice, eds., Gender and Education in Ontario: An Historical Reader (Toronto: Canadian Scholars’ Press, 1991).
  7. University of Toronto Archives (UTA), B74-0020, Mossie May Waddington Kirkwood, transcript of her interview with Elizabeth Wilson, 27 March 1973, 57.
  8. Cathy L. James, “Gender, Class and Ethnicity in the Organization of Neighbourhood and Nation: The Role of Toronto’s Settlement Houses in the Formation of the Canadian State, 1902 to 1914” (Ph.D. thesis, University of Toronto, 1997), 115–16.
  9. UTA, Office of the President (Falconer Papers), A67-0007/112, File 19, “Matriculation Conference,” Gordon to Falconer, 24 April 1928.
  10. Elizabeth Smyth, “ ‘A Noble Proof of Excellence’: The Culture and Curriculum of a Nineteenth-Century Ontario Convent Academy,” in Gender and Education, ed. Heap and Prentice, 273–75.
  11. Helen Raptis, “Ending the Reign of the Fraser Institute’s School Rankings,” in Canadian Journal of Education/Revue canadienne de l’éducation35, no. 1 (2012): 187, March 21, 2016, http://www.cje-rce.ca/index.php/cje-rce/article/view/864/1166.pdf